La Fabrication

La poterie de Zaouiet El Fegouss est à la fois simple et plus monumentale. Ses pièces sont de volume imposant. Elle est pratiquée selon des techniques qui doivent être respectées, même si cela n’évitera pas l’imperfection aléatoire qui fera son authenticité. C’est ce qui fait son charme : chaque pièce est unique.

  1. Il faut tamiser le gravier ramassé dans la montagne.
  2. et mélanger la terre à l’eau dans de grands vases en poterie enterrés dans le sol afin d’obtenir une boue épaisse.
  3. On peut alors étaler cette boue sur une toile cirée, la piétiner pour la pétrir et y intégrer le gravier tamisé. Le matériau est prêt.
  4. Pour la modeler plus facilement, les artisans y ajoutent à souhait de l’eau chaude. Ils en font d’abord des grosses boules.
  5. Ensuite ils peuvent travailler la terre sur un tour à poterie, la rouler en forme de boudins (colombins) ou l’aplatir en plaques. Les petites poteries sont fabriquées par estampage sur des moules convexes. Les grosses sont montées sur un socle par empilements successifs de boudins de terre scellés avec de l’eau.
  6. Enfin, les surfaces sont lissées et les moulures d’ornement sont posées.
  7. La cuisson se fait dans un grand four traditionnel haut comme une petite maison en terre dans lequel sont installées les pièces qui y cuisent pendant près de six heures. On laisse les pièces cuites refroidir avant de les sortir du four.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En vidéo et en musique :

Publicités